Birgit Yew

 

3

De ses ancêtres celtes irlandais, jutlandais, polonais et allemands, Birgit Yew a hérité de la faculté de voyager entre ciel et terre. Elle reçoit son inspiration surtout de
Maddy Prior, Mari Boine et Violetta Parra. Après une solide formation classique auprès du violoncelliste E.Koch du NDR Hamburg (orchestre de la radio, D) et de Michel Drobinsky à Paris, elle enseigne dans des écoles de musique municipales et selon la méthode Suzuki, travaille à l’orchestre symphonique et dans des formations de musique de chambre, , enregistre pour J.Higelin, explore la musique improvisée avec Archie Shepp, J-F.Pauvros, crée la musique pour le théâtre (Royal de Luxe, Christel Willemez..), des poètes (Parhal..), des conteurs (F.Morrone, P.Caudal…)4
et danseuses (Sarah Clark Academy of Irish Dancing, A.Guemra, S.Baghdadi, Samaya..).
Elle compose pour des réalisateurs de film (Roy Stuart, Jean-Denis Bonan, Clara Ford,
Christine Allen). Le réalisateur Hamid Benamra lui crée un portrait d’artiste. Depuis 2000, elle se produit avec son récital de ses compositions et ses arrangements contemporains de la musique celte sous différentes formes. En 2009 elle enregistre aux côtés d’Idir et de Steve Shehan pour le nouvel album du chanteur berbère Ali Amran, produit par Chris.Birkett avec lequel elle commence un album de compositions.

Les différentes formules de spectacle :
– avec de la percussion (GUEM, JB Mondoloni), de la guitare acoustique ou électrique, basse (Chris Birkett) et de la danse (Sarah Clark Academy, Souraya Baghdadi, Junko Saïto). – avec vidéoprojection de ses propres photos ou d’autres images (selon les thèmes). – accompagné d’un conte qu’elle a créé autour des titres de ses musiques : « …et la Rose revint à la Rosée du Matin » Plusieurs de ses compositions sont reprises par WARNER Music. Elle est distribuée par le label MAE et produite par Chris BIRKETT

2

DISCOGRAPHIE
« Carnaval des Animaux » enregistrement vidéo avec Jacques MARTIN, 1988
« On & On », The I’s, 1996, Bolibana Production
”Dreams of Ireland”, Birgit Yew, 2001
“Bright Black Rose”, Birgit Yew, 2008, MAE Production

 

MUSIQUE de FILM
« Henri Rousseau, le secret du douanier », réal. J-Denis BONAN, LAPSUS, La Cinquième 2001 «Wanted! Sherlock Holmes», réal. J-Denis BONAN, Online Production, ARTE, 2002 “ L’Europe des Celtes”, real. Clara FORD (avec interview et musique de B.Yew) Editions du Nemeton, 2006 « The Lost Door », real. Roy STUART, 2008 Elfe, sirène ou Jimmy Hendrix au violoncelle… ?

Habitée par une grande envie de créer des choses atypiques et d’explorer jusqu’à leurs limites les sons de son instrument, elle a réalisé des arrangements étonnants de la musique celte irlandaise, écossaise et bretonne ; elle s’est mise à composer et à chanter avec son instrument qui parfois devient flûte, cornemuse, harpe et même baleine… Elle a participé à des festivals et joue dans des chapelles, sur des scènes nationales et dans des salles plus intimistes ou conviviales.
Sa musique parle de la nature et des histoires de vie, elle fait voyager dans un temps très ancien encore vivant dans nos mémoires collectives tout en employant des sonorités modernes. Elle nous rebranche ainsi avec notre passé indo-européen pour mieux nous projeter dans l’avenir – et toutes les cultures s’y reconnaissent: une nouvelle vision de la Musique du Monde, issue d’une seule culture contenant en elle toutes les autres selon le principe du « Tout dans l’Un ». L’art de Birgit Yew consiste à les révéler. La particularité et la force de sa musique réside dans son pouvoir de transformer le son en réalité sensorielle, émotionnelle et visuelle.
Sa musique innovatrice et évocatrice peut s’inscrire dans des contextes historiques,
pédagogiques, écologiques, du dialogue interculturel, du patrimoine, de la paix et du bienêtre

folder

 

Article de Presse
« …une des rares violoncellistes qui libère cet instrument de son enfermement stylistique.
Une soliste à part entière qui ne laisse personne indifférent. »
Le Figaro
«La voix phénoménale – Birgit et son violoncelle semblent ne faire qu’un. Sa voix souple et
puissante s’unit aux sons déchaînés et aux trilles légères de l’instrument »
Paris Normandie « Aérienne, le mot frappe l’oreille de ceux qui l’écoutent.
Birgit Yew entraîne son auditoire au-delà des notes. »
Florence Aly, Galerie Couderc, Paris « Birgit, sylphide nordique dont le violoncelle chante si merveilleusement. » Geneviève Morgane Tanguy, La Renaissance du Cher et Loire « Une musicienne…magicienne … qui nous ouvre les portes vers l’Autre Monde.
Gary Martin, directeur artistique, Quebec.

Itroun Varia Folgoat par Birgit Yew ” Violoncelliste chanteuse “

Birgit Yew film 45mn femme Celte musique celtique

http://youtu.be/wyycvZ1uams

Trio Birgit Yew “Oud et percu” à l’Atalante Paris “Version musicale”

0 thoughts on “Birgit Yew”

Leave a Reply

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close